fbpx

En conclusion de notre 3ème volume Product Academy dédié aux Organisations Orientées Produit nous avons listé les bonnes et mauvaises pratiques des équipes Produit recensées dans cet ouvrage sous une forme inspirée des célèbres articles de Ben Horowitz (“Good Product Manager / Bad Product Manager”) et Marty Cagan (“Good Product
Team / Bad Product Team”). Nous avons classé ces pratiques en 4 catégories :

  • Les bases d’une bonne organisation Produit
  • S’approprier la stratégie et fixer des objectifs
  • Faire du Product Management selon l’état de l’art
  • Bien recruter et diffuser une culture Produit

Les bases d’une bonne organisation Produit

👍Les bonnes équipes Produit ont à leur tête un CPO, rapportant directement au CEO. Elles sont en charge de l’ensemble des activités du Product Management : Discover, Build, Grow.
❌Les mauvaises équipes Produit ne sont pas structurées en tant que telles. La responsabilité du Produit et de ses performances est partagée entre plusieurs départements, en fonction des projets en cours.

👍Les bonnes équipes Produit favorisent la collaboration entre les membres chargés du développement du Produit (développeurs, Product Designers, …). Elles rendent possibles des négociations permanentes et constructives.
❌Les mauvaises équipes Produit fonctionnent en silo avec le design et la technique, entretenant une relation client-fournisseur.

👍Les bonnes équipes Produit se divisent en pizza teams de 5 à 12 membres.
❌Les mauvaises équipes Produit se composent de plus de 12 membres et manquent d’efficacité dans leur collaboration.

👍Les bonnes équipes Produit ont un périmètre pérenne et améliorent en continu ce qu’elles ont développé.
❌Les mauvaises équipes Produit s’assurent de la bonne livraison d’un projet, sans suivre l’impact de ce dernier sur les utilisateurs.

👍Les bonnes équipes Produit savent se coordonner entre elles. Elles sont capables de maintenir un parcours utilisateur cohérent de bout en bout.
❌Les mauvaises équipes Produit se considèrent comme des start-ups complètement autonomes. Elles livrent des fonctionnalités sans se soucier des activités de leurs pairs.

S’approprier la stratégie et fixer des objectifs aux équipes Produit

👍Les bonnes équipes Produit comprennent la stratégie de l’entreprise. Elles maintiennent une vision Produit fédératrice, en se fixant des objectifs précis et partagés au sein de l’organisation.
❌Les mauvaises équipes Produit se composent de mercenaires détachés de la mission de l’entreprise. Elles n’ont pas de vision inspirante à partager et se contentent de livrer les projets qui leurs sont demandés.

👍Les bonnes équipes Produit ont le mandat pour tuer ou transformer en profondeur un Produit si ce dernier ne fonctionne pas.
❌Les mauvaises équipes Produit n’osent pas modifier le Produit de peur de contrarier les parties prenantes.

👍Les bonnes équipes Produit participent à la construction de leurs objectifs trimestriels. Elles sont autonomes sur la manière dont elles souhaitent les atteindre.
❌Les mauvaises équipes Produit se font micro-manager. Elles font office de passe-plat avec la direction, les parties prenantes ou les clients.

👍Les bonnes équipes Produit débouchent une bouteille de champagne à la sortie d’un MVP mais se réservent le magnum pour l’atteinte des objectifs business.
❌Les mauvaises équipes Produit se félicitent une fois la release faite, puis passent à autre chose.

équipes Produit travaillant autour d'un bureau

Faire du Product Management dans l’état de l’art

👍Les bonnes équipes Produit échafaudent leur propre stratégie sur la base d’informations hétérogènes synthétisées dans une Product scorecard : indicateurs stratégiques, indicateurs d’usage, analyse comportementale des utilisateurs, etc.
❌Les mauvaises équipes Produit n’ont pas de stratégie ni de scorecard. Elles valident leur roadmap en chambre au cours de réunions avec les parties prenantes.

👍Les bonnes équipes Produit maintiennent un flux de travail continu et transparent entre Product Discovery et Product Development.
❌Les mauvaises équipes Produit fonctionnent en “boîte noire” et par à-coups en fonction des demandes des parties prenantes.

👍Les bonnes équipes Produit cherchent à valider leur stratégie via des expérimentations fréquentes. Leur objectif est d’apprendre autant que possible et le plus vite possible.
❌Les mauvaises équipes Produit exécutent une roadmap validée en amont sans chercher à confronter les certitudes des parties prenantes avec des données provenant du terrain.

👍Les bonnes équipes Produit sont en contact permanent avec leurs utilisateurs. Cela leur permet de collecter et diffuser au plus grand nombre des retours qualifiés.
❌Les mauvaises équipes Produit ne parlent pas à leurs utilisateurs et externalisent quelques études par an pour les projets stratégiques

Bien recruter et diffuser une culture Produit dans les équipes Produit

👍Les bonnes équipes Produit recrutent leurs membres en premier lieu pour leur capacité à maîtriser plusieurs aspects du Product Management et pour leur adaptabilité.
❌Les mauvaises équipes Produit basent leurs recrutements sur l’expertise sectorielle uniquement.

👍Les bonnes équipes Produit sont capables d’adapter leur mode de fonctionnement et leur recrutement en fonction du cycle de vie du Produit.
❌Les mauvaises équipes Produit utilisent un cadre méthodologique défini dans la littérature des organisations sans prendre de recul.

👍Les bonnes équipes Produit animent des communautés de pratique. Elles se poussent mutuellement à l’excellence par le biais notamment de sessions de partage et de démonstrations.
❌Les mauvaises équipes Produit ne partagent pas leur savoir-faire ni les problématiques auxquelles elles sont confrontées avec leurs pairs.

Ces articles pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Newsletter des Product Managers

Recevez nos articles 2 fois par mois et devenez un top gun du Product Management!