fbpx
On appelle “prototype” l’expression visuelle d’une intention de conception, qu’il s’agisse d’une application complète ou d’une interaction unique. Les designers ou concepteurs peuvent ainsi présenter leurs idées et les voir en action. Pour un produit numérique, un prototype est alors une simulation de l’interaction finale entre l’utilisateur et l’interface.  On considère qu’un besoin en prototypage apparaît principalement dans deux cas de figure : 
  • lors de la création d’un nouveau produit ou d’une nouvelle fonctionnalité, pour tester le concept auprès d’utilisateurs et voir comment le public cible réagit face à ce produit,
  • lors d’une phase de développement d’un produit pour s’assurer de son « utilisabilité » (usability en anglais) et récupérer un feedback utilisateur sur ce qui doit être amélioré. 

2 types de prototypage

On distingue donc deux types de prototypage. Le “lo-fi” (pour low fidelity) et le “hi-fi” (pour high-fidelity). 

Le prototypage basse fidélité (« lo-fi »)

Le prototypage basse fidélité (“lo-fi”) est un moyen rapide et frugal de traduire visuellement des concepts en un ensemble tangible et testable. L’idée est de tester la compréhension plutôt que l’aspect visuel du produit. On pourra alors choisir de faire des tests sur papier ou des wireframes (cliquables ou non). Ces deux techniques sont les plus répandues et visent à fournir le moyen le plus rapide possible d’itérer sur les idées de conception.  Caractéristiques d’un prototype basse fidélité : 
  • Conception visuelle : seuls certains des attributs visuels du produit final sont présents (formes, hiérarchie visuelle de base etc.) 
  • Contenu : seuls les éléments clés du contenu sont inclus (titres, rubriques etc.) 
  • Interactivité : le prototype peut être fixe ou manipulé par un humain avec des éléments figés et des éléments pouvant être déplacés, en mimant des interactions numériques (vous êtes dubitatifs ?  Voici à quoi cela peut ressembler : https://www.youtube.com/watch?v=y20E3qBmHpg

Le prototypage haute fidélité (« hi-fi »)

Le prototypage haute fidélité (“hi-fi”) ressemble et fonctionne de la manière la plus similaire possible au produit réel qui sera utilisé par les clients. Contrairement au prototype lo-fi, l’aspect visuel est une constituante majeure du test auprès des utilisateurs. Il est alors préférable de construire des prototypes hi-fi lorsque l’on a déjà une bonne compréhension de ce que l’on va développer. Ainsi, les prototypes haute fidélité sont le plus couramment numériques. Il peut d’agir de maquette réalisées avec des outils dédiés ou de pages web déjà développées.  Caractéristiques d’un prototype haute-fidélité : 
  • Conception visuelle : réaliste et détaillée, tous les éléments d’interfaces ressemblent à ceux d’une véritable application un d’un site web
  • Contenu : on utilise du contenu réel ou similaire au contenu réel. Le prototype comprend la plupart ou la totalité du contenu qui apparaîtra dans la conception finale
  • Interactivité : les prototypes sont très réalistes dans leurs interactions
Pour aller plus loin :