Initié par les équipes de Google Ventures en 2014, et théorisé par Jake Knapp (Design Partner chez Google Ventures) dans son livre “Sprint: How to Solve Big Problems and Test New Ideas in Just Five Days”, le Design Sprint est une méthodologie alliant Design Thinking, Lean start-up et stratégie business. 

Composé d’une succession d’activités, d’échanges et de tests réalisés sur un temps court (5 jours), il a pour objectif de construire une expérience produit afin de tester son potentiel. Le sprint se termine par des tests sur la base d’un prototype co-créé par les participants du sprint, auprès d’un panel de testeurs représentatifs de la cible. 

Déroulé d’un Design Sprint tel qu’imaginé par Google Ventures

Cette approche permet de dérisquer très en amont une idée en la validant auprès d’utilisateurs en un temps restreint avant de la développer. En écartant les idées peu porteuses, les ressources limitées des équipes peuvent alors être utilisées de manière efficiente. 

L’équipe d’un Design Sprint doit être pluridisciplinaire et regrouper un maximum de compétences relatives à la problématique à laquelle elle s’attaque : métier,  technique, produit, business, design, etc. La solution imaginée durant le sprint est une co-construction qui tient compte de l’ensemble des contraintes et des opportunités, favorisant ainsi l’adhésion des participants à la solution si celle-ci est validée lors des tests.

Reste à bien dimensionner son sujet en amont de l’exercice.  On évitera par exemple de se lancer dans un Design Sprint pour  retravailler un formulaire). A l’inverse un unique sprint ne permettra pas de prototyper de A à Z une toute nouvelle application ; il faudra en identifier les parcours clés et se focaliser sur un ou deux d’entre eux. 

A noter qu’avec le temps de nombreuses organisations se sont appropriées la méthodologie et l’ont adapté à leurs contraintes. Ainsi chez Thiga les ateliers sont regroupés sur deux jours seulement (notamment afin de plus facilement les insérer dans les agendas généralement bien remplis des participants) et trois jours entiers sont consacrés à la phase de prototypage, intégralement prise en charge par le ou les designers ayant participé au Design Sprint .

Pour aller + loin : 

Les articles écrits par nos Thiguys & Thigirls sur le sujet : 

D’autres lectures conseillées :