fbpx

Rassurez-vous, je n’ai pas perdu de pari, mon dernier bilan psychologique est bon et on ne m’a pas forcé : je vais volontairement essayer de vous convaincre de la vertu de documenter votre produit.

La mal aimée de la conception Produit

Faites le test autour de vous, lorsqu’on aborde la question de la documentation produit, il y a de fortes chances que les Product Managers présents se mettent à regarder leurs chaussures ou pour les plus courageux d’entre eux, à vous répondre que documenter un  produit digital ne sert à rien puisqu’il évolue sans cesse et que par conséquent, la documentation est vite obsolète.

Les plus combatifs d’entre eux vous convaincront que la doc Produit est un héritage du travail de spécification issu de la méthode de gestion de projet en cascade (et je vous prie de m’excuser pour le nombre de mots qui sonnent comme des grossièretés au sein de cette phrase).

Convaincus qu’elle ne sert à rien et que nous sommes des gens pressés, ajoutons à celà que sa réalisation émane la plupart du temps d’une injonction managériale et je pense que nous sommes tous d’accord pour penser que produire quelque chose qui ne génère pas de valeur et qui est dénué de sens est aux antipodes des convictions de nos métiers et un gâchis de temps considérable.

Et pourtant, concevoir une bonne doc Produit peut nous permettre de gagner énormément de temps.

Les vertus d’une bonne documentation Produit

Combien sommes-nous à glorifier le fait de prendre le temps de croquer sur papier les interfaces que nous concevons ? En faisant cela, nous prenons du recul, ce qui nous oblige à formaliser et à synthétiser. En s’obligeant à se plier à un exercice identique, vous affinez votre vision du produit, cela vous oblige à vous concentrer sur la substantifique moelle de votre idée et à l’exprimer de la manière la plus concise et compréhensible.

Une grande partie du travail de Product Manager consiste à communiquer sur l’avancement ou la philosophie de son produit. Produire une doc, c’est s’assurer de faciliter l’alignement des équipes autour de ce projet commun en bénéficiant d’un canal de communication supplémentaire et cela même en votre absence.

N’oubliez pas qu’au sein de votre entreprise, il n’y a pas que le Product Manager, les designers et les développeurs qui se montreront intéressés par votre produit. Aha! parle de Complete Product Experience au sein de laquelle le produit est une composante – certes primordiale – de l’histoire entre le client et une marque mais elle n’est pas la seule.

Comment l’équipe commerciale fera l’éloge de votre produit si elle n’en comprend pas la vision ? Comment s’assurer d’une équipe de support client efficace si elle ne connaît pas le périmètre fonctionnel ? Certes, rien ne vaut le fait de prendre quelques minutes pour discuter et expliquer mais à titre personnel, je n’ai pas encore développé le don d’ubiquité…

Think your documentation as a product

Une bonne documentation s’écrit pour être lue. Une mauvaise documentation produit est écrite pour être écrite. Assurez-vous de respecter les bonnes pratiques suivantes :

  • Partez du principe que vous vous adresserez à l’ensemble des composantes de votre entreprise, par conséquent, votre documentation doit toujours se faire d’un point de vue utilisateur. Employez un langage clair et sans ambiguïté. La bonne manière de procéder peut être de se mettre à la place d’un nouveau venu au sein de l’entreprise. Il doit comprendre de quoi il s’agit à la première lecture.
  • Concentrez-vous sur le “pourquoi” et le “quoi”. Vous êtes le garant du sens et des convictions que vous souhaitez défendre pour votre produit.
  • Si votre produit est destiné à un marché B2B, il se peut qu’un certain nombre de termes soient très techniques ou spécifiques au métier. Faites référence à un glossaire qui permettra de définir ces termes.
  • Itérez et mettez à jour, votre produit est un organisme vivant, votre documentation aussi. Une bonne manière de s’assurer de son actualisation est d’inscrire cette tâche au sein de la Definition of Done.
  • Adoptez un format “court” qui vous obligera à être synthétique et clair.
  • Afin de conserver ce côté synthétique, si vous appartenez à une organisation à l’échelle, adoptez ce format court pour chaque élément de votre documentation : design, stratégie marketing, tech.
  • Utilisez les bons outils : ils doivent permettre un accès à tous à la documentation et permettre à ceux qui le souhaitent de commenter. Prendre du feedback est un point essentiel. Notion ou Coda.io peuvent être de bonnes alternatives à Confluence. 
  • Produire un template commun à tous. Et comme on est sympa chez Thiga, on vous propose le nôtre.

L’essentiel de la documentation produit selon Thiga

Créer un template vous permet de gagner du temps et d’assurer un développement d’une véritable culture de la documentation au sein des équipes produit.

Il nous semble important que votre documentation aborde les points suivants :

  • En introduction, résumez en une courte phrase votre produit, les utilisateurs qu’il concerne, le problème qu’il résout, l’impact que vous souhaitez atteindre. Donner de la visibilité sur l’avancement dans le processus de conception et de développement.
  • Attardez-vous tout d’abord sur les utilisateurs, leurs besoins et les idées qui vous permettront d’y répondre. Prioriser les idées et les opportunités au sein d’un backlog. En tant que Product Manager, vous êtes le garant du bon déroulement de la phase de Discovery sur votre produit. Ne cantonnez pas votre doc produit à la seule phase de Delivery ; Expliquez que faire votre produit est une chose, expliquez pourquoi on le fait est tout aussi important.
  • Enfin donner de la visibilité sur l’implémentation : le périmètre fonctionnel concerné, le plan de release, les métriques que vous souhaitez impacter.

Accédez à notre template :

L'essentiel de la documentation produit by Thiga

Voilà ! Vous êtes maintenant prêts pour documenter efficacement votre produit ! Ce template vous offrira l’essentiel sur lequel vous devez porter votre effort. N’hésitez pas à nous faire des retours sur son utilisation,

N’hésitez pas non plus à télécharger et utiliser notre Toolkit du PM.

Ces articles pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Newsletter des Product Managers

Recevez nos articles 2 fois par mois et devenez un top gun du Product Management!